mercredi 13 février 2013

Des cendres, renaître

Maman est rentrée ce soir avec une tâche grise sur le front. 
Une tâche? Une marque, plutôt. 
Elle m'a expliqué qu'aujourd'hui était un jour spécial: le mercredi des Cendres, le premier des 40 jours qui mènent à Pâques. A l'église, après l'homélie, le prêtre a tracé sur le front de maman et des autres chrétiens une croix avec des cendres qui proviennent des rameaux bénis l'an dernier pendant le dimanche des Rameaux en disant: "Convertissez vous, et croyez à l'Evangile!" (Marc 1, 15)  
Les cendres, c'est gris et triste, elles montrent notre fragilité. Elles sont une invitation à ouvrir son coeur et à y faire une plus grande place pour Dieu sur le chemin de Pâques. 




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire