mercredi 5 novembre 2014

Achoura, la fête des enfants

Voici Achoura, notre fête préférée! Au Maroc, c'est la fête des enfants et de la famille. Ce jour là, tout est permis ou presque! Chaque année nous adorons nous replonger dans les souvenirs d'enfance de Baba, l'écouter raconter les feux de joie qu'il allumait dans la rue avec les copains du quartier, les pétards qu'il lançait, les petites percussions que les membres de la famille élargie lui apportaient en cadeau....Il a les yeux qui brillent en partageant ses souvenirs avec nous. 

Nous aussi à la maison, nous avons joué des percussions,
Nous nous sommes régalés de Fakiyat,


Et nous avons lu des histoires d'Achoura... L'occasion de vous présenter un magnifique livre paru cette année aux éditions Yomad, sur les fêtes des enfants au Maroc. On y explique les fêtes musulmanes du point de vue des enfants, la signification, les coutumes, les habits et les plats traditionnels, mais aussi les fêtes qui jalonnent et marquent la vie des enfants: fête de la naissance (aqiqa), fête du sevrage, circoncision, fête du percement des oreilles pour les petites filles...Parce que des fêtes, on en a jamais assez!


Les fêtes des enfants au Maroc, Ouadia Bennis et Floriane Mercier

mercredi 22 octobre 2014

L'Aïd avec les copains

Une fête n'en est pas une quand elle n'est pas partagée! Pour célébrer l'Aïd el Kébir, les familles du GFIC se sont réunies autour d'un repas festif. Quant aux enfants, ils étaient tous heureux de se retrouver!
Puis nous nous sommes mis au travail. Pour commencer, nous avons lu des histoires de moutons, des histoires de l'Aïd...

Who hid the Eid lamb?, Taghreed Najjar, Editions Al Salwa Books

Et puis ensuite, les plus petits se sont attelés à la décoration d'un mouton très bouclé et très coloré. 
Ils sont très fiers de vous montrer leurs réalisations!


jeudi 9 octobre 2014

L'Aïd des familles du GFIC

L'Aïd a été un moment de fête pour toutes les familles du GFIC, et tout le monde a mis la main à la pâte pour préparer cette journée. 

Ici ou là, c'est en cuisine qu'on s'est affairé pour cuisiner de délicieux sablés:


Chez d'autres, des moutons colorés, peints par des petites mains surplombaient une jolie guirlande:

guirlande à télécharger, In my studio

Et un grand coup de cœur pour ces agnelles toutes belles qui n'ont vraiment, mais alors vraiment pas envie de se faire manger!  Ne sont-elles pas adorables?
Et chez vous? Envoyez-nous les photos de vos tenues de fête, décors et gourmandises!


jeudi 2 octobre 2014

Les veilleuses

C'est il y a quatre-vingt-dix ans à Marseille, au pied de Notre-Dame de la Garde qu'est née Sœur Marie-B., petite sœur de l'Assomption. Alors que nous étions jeunes fiancés, c'est elle qui nous avait accueilli au SRI, elle qui nous a pris sous son aile comme tellement de couples islamo-chrétiens avant nous; elle qui depuis ce jour, veille tendrement sur notre famille. 


Alors, quand cet été, de passage à Marseille, nous sommes allés admirer Notre-Dame de la Garde, c'est à elle que nous pensions, c'est pour elle que nous avons prié, tous ensemble, et c'est à Notre-Dame de la Garde que nous l'avons confiée.  




Notre-Dame de la Garde. Soeur Marie-B.
Elles veillent. Chacune à sa manière. Ensemble. 
A l'une et à l'autre, un Merci infini. 



mercredi 10 septembre 2014

Musiques arabes actuelles pour les 15-25 ans

L'Institut du Monde arabe propose aux jeunes musiciens de s'initier aux musiques arabes et de découvrir les œuvres majeures d'artistes phares. Une formation hebdomadaire animée par Qaïs Saadi, musicien et musicologue. 
Au cours d'un workshop, les jeunes étudieront les principaux aspects des musiques arabes traditionnelles et modernes (cycles et formules rythmiques, modes traditionnels, formes musicales issues de différents répertoires, exploitation des instruments traditionnels etc), en s'appuyant sur différents supports: pârtitions, enregistrements audio et vidéo. 
L'atelier se finira par un concert à l'IMA, l'occasion de présenter au public le fruit de sept mois de travail. 

Pour participer à l'atelier, il suffit de s'inscrire pour une audition en septembre ici



Formation de 60h de cours, chaque samedi après-midi pendant 20 semaines, du 4 octobre au 11 avril inclus, sauf vacances scolaires. 
Tarif: 120 €

vendredi 1 août 2014

Hajj, le pèlerinage à la Mecque

L'Institut du Monde arabe est un de nos lieux de promenade préférés. Il y a quelques jours, nous y sommes allés en famille pour voir l'exposition "Hajj, le pèlerinage à la Mecque".

Dès l'entrée, nous nous mettons dans la peau d'un pèlerin. Ici nous avons observé un ihram, le linge en coton tissé, d'un blanc immaculé, revêtu par tous les pèlerins.  Ce même morceau de tissu servira de linceul dans lequel le pèlerin sera enterré à sa mort. Celui-là vient d'Alep, en Syrie; il a de très beaux motifs géométriques. 


Puis nous avons observé une maquette du territoire sacré de la Mecque. Regardez comme c'est immense! La Kaâba semble toute petite au milieu. 


Et pourtant, la Kaâba est bel et bien imposante! Regardez cette kiswa richement brodée! Elle est en soie noire, recouverte de fils d'or et d'argent. Elle recouvre la Kaâba. Chaque année, une nouvelle kiswa est tissée, et celle de l'année précédente est découpée et offerte en relique. Elle est offerte par les gardiens des lieux saints: autrefois les califes de Bagdad, puis les sultans mamlûks d'Egypte et ottomans, aujourd'hui la monarchie saoudienne. 


Et ça, c'est un panneau de signalisation routière:
Tout au long du parcours de l'exposition, nous avons pu admirer des œuvres d'art moderne qui ont laissé parler notre imagination:

Seven times, Idris Khan, 2010

The Black Arch, Raja & Shadia Alem, 2011

Cette oeuvre photographique illustre le jour d'Arafat (2ème jour du hajj). C'est le jour du pardon et de l'affranchissement de l'Enfer. 

I'm sorry/ I forgive you, Arwa Abouon, 2012

Nous avons appris tellement de choses! A la fin, un film retraçait toutes les étapes du pèlerinage et montrait les pèlerins effectuant le voyage de leur vie. A voir tous ces gens, de toutes les couleurs, de tous les continents, effectuer le rite du tawaf (circumambulation qui consiste à tourner sept fois autour de la Kaâba, suivant les pas d'Abraham et Ismaël qui, après avoir reconstruit la Kaâba, en firent sept fois le tour), c'est un peu comme si nous y étions aussi. En tout cas c'est sûr, nous sommes part de cette humanité. 



Si vous n'avez pas encore vu l'exposition, courez-y! Elle est à voir jusqu'au 17 août 2014 à l'Institut du Monde arabe.