mercredi 20 décembre 2017

L'Etoile de Noël

Chaque année pendant l'Avent, les films de Noël pour enfants sortent les uns après les autres. Mais parlent-ils vraiment de Noël ? Pas si sûr...Au milieu de nombreux navets, un film se démarque cette année : L'Etoile de Noël. Le périple de Marie enceinte, et de Joseph de Nazareth à Bethleem, puis la naissance de Jésus sont racontés par les animaux de la crèche, avec une grande fidélité aux Ecritures. Le rythme et les codes graphiques des dessins animés contemporains ne nuisent aucunement au récit, ni à l’universalité du mesage. Un beau film de Noël, résolument!
Film testé et approuvé par Adam, 11 ans, et Noé, 6 ans, qui se sont beaucoup amusés.

Présentation du film :
L’histoire d’un petit âne courageux, Bo, qui rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure ! Sur sa route, il va faire équipe avec Ruth, une adorable brebis qui a perdu son troupeau, et Dave, une colombe aux nobles aspirations. Rejoint par trois chameaux déjantés et quelques animaux de la ferme plus excentriques les uns que les autres, Bo et ses nouveaux amis suivent l’Étoile… et vont devenir les héros méconnus de la plus belle histoire jamais contée : celle du premier Noël.


Avez-vous vu le film ? Vous a t-il plu ? 

mercredi 13 décembre 2017

Contes à la Maison Soufie

Daniel, 8 ans, et Elias, 5 ans, sont allés écouter des contes soufis à La Maison Soufie. Ils vous racontent leur expérience : 

La Maison Soufie a ouvert ses portes il y a quelques mois à Saint-Ouen, dans le Nord de Paris. Nous sommes allés la visiter, et écouter un spectacle de contes soufis, dans le cadre de la première édition du Festival Soufi de Paris

Nous avons passé un moment très fort, spirituel et plein d'émotions. Ces contes, accompagnés en musique, nous ont rappelé l'importance de l'"oeil du coeur" et nous ont fait voyager en Orient et en Andalousie. On pouvait presque sentir les doux parfums du miel et de l'oranger !

Nous avons adoré !





mercredi 6 décembre 2017

Le grand Saint-Nicolas


Ils étaient trois petits enfants
qui s'en allaient glaner aux champs

S'en furent un soir chez un boucher
- Boucher, voudrais-tu nous loger ? 
-Entrez entrez petits enfants,
Y'a d'la place assurément

Refrain

Ils n'étaient pas sitôt rentrés
Que le boucher les a tués
Les a coupés en p'tits morceaux
Mis au saloir comme pourceaux

Saint-Nicolas au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ce champ
Alla frapper chez le boucher
- Boucher voudrais-tu me loger ? 

Entrez entrez Saint-Nicolas
Y'a d'la place, il n'en manque pas
Il n'était pas sitôt rentré
Qu'il a demandé à souper

Voulez-vous un morceau d'jambon ? 
- Je n'en veux pas, il n'est pas bon
- Voulez-vous un morceau de veau ? 
- Je n'en veux pas il n'est pas beau

- Du p'tit salé, je veux avoir
Qu'il y a sept ans qu'est dans le saloir 
Quand le boucher entendit c'la
Hors de la porte il s'enfuya

Boucher, boucher, ne t'enfuis pas
Repens-toi, Dieu te pardonn'ra
Saint-Nicolas alla s'asseoir
Dessus le bord du saloir

- Petits enfants qui dormez-là
Je suis le grand Saint-Nicolas !
Et le Saint étendit trois doigts
Les p'tits se l'vèrent tous les trois

Le premier dit : "j'ai bien dormi !"
Le second dit : "et moi aussi !"
Et le troisième répondit :
"Je me croyais au paradis !"

Avez-vous reçu la visite de Saint-Nicolas dans la nuit du 5 au 6 décembre? Que vous a t-il apporté ? 

dimanche 3 décembre 2017

Notre Père

Ce dimanche, les chrétiens sont entrés dans le temps de l'Avent, et avec lui, dans une nouvelle année liturgique. Comme chaque année ? Non, cette fois-ci une grande nouveauté l'accompagne : Le Notre-Père, - la prière que Jésus a enseignée à ses disciples - change, ou plus exactement, la traduction francophone de la 6ème demande. A partir d'aujourd'hui, les chrétiens ne diront plus "Ne nous soumets pas à la tentation", mais "Ne nous laisse pas entrer en tentation". Car Dieu n'est pas tentateur, il protège et conseille, avec bienveillance, de ne pas se laisser tenter. L'ancienne traduction -qui datait de 1966- n'était pas fausse, mais elle était mal interprétée ! 

Ecoutez la nouvelle formulation avec Théobule !


Pour aller plus loin et comprendre pourquoi les Chrétiens appellent Dieu "père", voici la réponse de Théobule:


Nous sommes curieux de savoir si vous allez vous tromper la prochaine fois que vous direz le Notre-Père...racontez-nous!

vendredi 1 décembre 2017

Aïd al mawlid

L'aïd al mawlid (fête de la naissance) est l'occasion de célébrer le Prophète Muhammad. Une journée pour évoquer son parcours de vie, ses bienfaits, et son héritage. 



Nous avons décoré la maison avec une caravane de chameaux, pour voyager dans le temps, à son époque, et imaginé le sable chaud foulé par ses sandales



Nous avons mangé des dattes, des crêpes et du miel, allumé une bougie pour signifier sa présence avec nous, parmi nous
Joie et tristesse (livre bilingue français-arabe), 
de Nabiha Muhidli, Dounia Zaydan et Loujaina Alassil
Ed. Tawhid, 2012
Le livre d'histoires du Prophète Muhammad (en 3 volumes)
de Saniyasnain Khan, Ed. Orientica/Goodword books, 2014

puis avant de dormir, nous avons lu des épisodes de sa vie bienheureuse. C'était une douce soirée, inspirante!



Mawlid mubarak !

mardi 17 octobre 2017

Nos pousse-coeur

Le 30 septembre, les festivités pour les 40 ans du GFIC battaient leur plein au Collège des Bernardins. Nos parents assistaient, bien concentrés, aux témoignages des fondateurs du GFIC et aux différentes interventions qui ont suivi.  Pendant ce temps, nous, les enfants du GFIC, étions réunis dans une immense salle, pour une après-midi de jeux, de contes et d'activités. 

Et parce que 40 ans de couples islamo-chrétiens, c'est 40 ans d'amour, nous avons participé à un atelier de jardiniers amoureux! Avec l'aide des gentilles bénévoles qui se sont occupées de nous ce jour-là, nous avons planté chacun notre petit jardin secret. Tout ce que nous aimons, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie dans la vie : les bonbons, nos copains de classe, notre doudou, notre maman et notre papa...tout cela, nous l'avons écrit sur des fleurs en forme de cœur que nous avons collées sur notre plante. Plus nous aimons, plus nous ajoutons des pétales, et plus notre plante d'amour grandit...

Nous avons préparé notre pot
découpé chaque pétale 
tous bien concentrés
et avons écrit nos petits secrets
et voici le résultat :
Et si vous aussi, vous voulez faire une pousse-coeur, voici le mode d'emploi :


et envoyez-nous des photos du résultat!

dimanche 8 octobre 2017

Découvrez-nous dans Filotéo !

Le GFIC a 40 ans ! 40 ans que des couples islamo-chrétiens, comme nos parents, se sont réunis pour partager ensemble : comment chaque conjoint avait été accepté par sa belle famille, les difficultés, les grandes joies et les petits bonheurs de la mixité vécue au quotidien...et puis surtout, pour parler de nous, les enfants du GFIC! Nous n'étions pas encore nés que déjà nos parents se posaient mille et une questions à notre sujet, comment ils voulaient nous éduquer, ce qu'ils allaient nous transmettre etc etc, la liste est tellement longue ! 
A l'occasion de l'anniversaire du GFIC, le magazine Filoteo nous a demandé ce que ça nous faisait, nous, d'avoir un papa musulman et une maman chrétienne, ou l'inverse ! Ca nous a inspiré beaucoup de choses, parce qu'il ne faut pas croire, même hauts comme trois ou quatre pommes nous avons plein d'histoires à raconter !
Alors, pour faire notre connaissance, pour découvrir nos bonnes bouilles de fripouilles, courez chez votre marchand de journaux pour acheter Filoteo No 247 d'octobre-novembre 2017, et rendez-vous aux pages 50 et 51  ! Nous attendons vos impressions !


On vous en dévoile un tout petit extrait....